Réalisations du maire de la capitale : le président Wade prêt à « allumer » Dakar, pour faire tomber Khalifa Sall

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

XIBAR.NET (Dakar, 13 Janvier 2010) - Le ministre conseiller du président chargé des affaires politiques, Serigne Mbacké Ndiaye, a encore parlé. Sous la dictée de son employeur, Wade, il a exhorté les marchands ambulants à se révolter contre le maire de Dakar dans sa volonté d’assainir et de moderniser la capitale sénégalaise. C’est pour l’empêcher de parvenir à cette fin, que des émeutes seront fomentées.

Réalisations du maire de la capitale : le président Wade prêt à « allumer » Dakar, pour faire tomber Khalifa SallAilleurs que dans une « république bananière », le ministre politique de Wade, Serigne Mbacké ndiaye, serait entendu par les services de sécurité et placé sous mandat de dépôt, pour incitation de troubles à l’ordre public. Car, en appelant les marchands ambulants à se révolter contre toute volonté de la nouvelle équipe municipale, il a enfreint la loi.

Pourtant pour des propos moins graves, des sbires de l’État menacent les leaders de l’opposition d’emprisonnement a perpétuité. Des journalistes et opposants ont été accusés de troubles à l’ordre public et emprisonnés pour moins que le discours de M. Ndiaye. Il ne sera pas inquiété, parce qu’ayant parlé sur ordre de son maître Wade, comme Farba Senghor avait agi sur commande du même en agressant et saccageant, en toute impunité.

Serigne Mbacké Ndiaye a été chargé de travailler à déstabiliser le maire de Dakar. Car, opposant, Khalifa Sall marche résolument, avec ses collaborateurs, vers les attentes des Dakarois. Parmi celles-ci : faire de Dakar une capitale digne de son nom, désencombrée et propre. Mais, le régime est décidé à lui mettre les bâtons dans les roues.

Le libéral Pape Diop avait subi la furie des marchands ambulants. Il n’est pas question que son successeur ne vive pas le même problème. Khalifa Sall ne doit pas réussir ce qui a fait échouer son prédécesseur. Ainsi, a décidé Me Wade. Car, sachant que qui remporte les suffrages de Dakar et sa banlieue, sera en roue libre pour gagner le fauteuil présidentiel, il ne tient pas à voir l’opposition dans cette position. Ce serait se faire hara-kiri.

C’est dire que le président Wade est prêt à faire mettre la capitale sénégalaise à feu et à sang, pour la placer sous délégation spéciale et conserver son pouvoir. Une autre volonté, qui atteste que le président Wade n’a aucun souci pour le bien-être de ses concitoyens. Il n’en a que pour lui et sa famille.

Ils perdent leur temps et leur énergie.

Dakar a enfin le maire qu'il attendait, celui qui s'occcupe de ses vrais problèmes et veille sur ses intérêts. Wade et ses sbirs perdent leurs temps, les dakarois reconnaissent dorénavant le vrai de l'ivrai, et les coups que Wade faisait en tant qu'opposant pour destabiliser le régime de Diouf ne passeront pas cette fois.

En tout cas, le mouvement ACKS  se mobilisera et se dressera en sentinelle, et avec tous les dakarois, pour faire face à toute action tentant à destabiliser les objectifs pour lesquels les dakaroises et les dakarois ont investi l'équipe en place.

A Serigne MBacké NDIAYE, nous lui rappelons qu'il ne fait même pas le poids devant le plus petit des collabateurs de Khalifa Ababacar SALL. D'ailleurs, nous lui lançons le défi de venir se peser à Grand Yoff où il essaie de se faire une place.



Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bintou fall 13/01/2010 15:24


félicitations monsieur le maire pour les actions ke vous êtes entrain de mener, toute la ville de dakar est fiere de vous et vous encourage , ainsi ke toute votre équipe.
ne vous laisser pa distraire.
nous sommes tous avec acks pour se constituer en sentinelle contre les sales coups de wade et ses hommes.
du courage
le peuple veille.


Actions Concrètes ak Khalifa SALL 13/01/2010 15:28


bien dit bintou, merci.