Khalifa Sall tire tout au clair au plus tard lundi

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

Il va falloir attendre au plus tard le début de la semaine prochaine pour découvrir le nom de la personne qui aurait signé, au nom de la ville de Dakar, la décharge accusant réception du pré-rapport d’audit de l’Armp épinglant la gestion de Pape Diop. Car Magal de Touba oblige, la plupart des agents de l’Administration de la mairie de Dakar y sont allés. Mais, les proches collaborateurs de l’actuel édile de la capitale jurent avoir mis la main sur le «déchargeur» du document.



Khalifa Sall tire tout au clair au plus tard lundi
 

Cependant, si aujourd’hui la ville de Dakar n’a pas encore découvert celui qui a déchargé le document, «c’est parce que la plupart des agents de l’Administration bénéficient de congés pour les besoins du Magal de Touba», confie un proche de Khalifa Sall, joint hier au téléphone. Selon cette source qui a requis l’anonymat, il va falloir attendre le retour de tous les agents de la municipalité pour être édifié sur la question. 

En réalité, les autorités de la ville de Dakar s’abstiennent de tout commentaire à ce sujet en attendant de disposer des éléments de «traçabilité du courrier» pour voir s’il est bien parvenu à la mairie et à qui il a été imputé. «Les services compétents attendent de réunir toutes les informations nécessaires avant de communiquer sur cette affaire. Si effectivement on a reçu le courrier, on le fera savoir. Et si c’est le contraire, on édifiera également les populations», laisse entendre notre interlocuteur. 

Eviter la spéculation 

A priori, l’actuelle équipe de la mairie de Dakar soutient «ne pas être en mesure de dire où est-ce que le pré-rapport a été réceptionné ou si réellement il a été transmis à la ville». Sur cette question, les hommes de Khalifa Sall notent que l’édile de la ville de Dakar ne veut pas faire dans la spéculation. «Nous préférons nous assurer que le courrier est bien arrivé à la ville et que ça était reçu par nos services. C’est à ce moment que nous communiquerons», lâche le collaborateur du maire de Dakar. Même s’ils reconnaissent que lorsqu’un «courrier arrive à l’hôtel de ville, il entre normalement par le bureau du courrier», les proches de Khalifa Sall restent sereins. Car, pour eux, il n’est pas question de faire dans la précipitation. Des investigations sérieuses sont en train d’être menées pour mettre la main sur le «déchargeur» du document. 

Du côté de l’Armp, l’on assure que la municipalité de Dakar a bel et bien reçu le pré-rapport. «Ce qu’il en est advenu n’engage ni l’autorité de régulation ni le Cabinet d’audit», signale-t-on. 

MATHIEU BACALY 
Source L'Observateur

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article