Délibération publiques du conseil municipal : Après la déclaration de patrimoine, Khalifa Sall remet ça

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

Khalifa Sall s’était engagé à gérer dans la transparence dès son élection à la mairie de Dakar. L’acte un de sa promesse a été une déclaration de patrimoine avant son entrée en fonction. L’acte deux sera signé lundi avec la tenue d’un conseil municipal public.



Délibération publiques du conseil municipal : Après la déclaration de patrimoine, Khalifa Sall remet ça
Après sa déclaration de patrimoine qui avait fait couler beaucoup d’encre au sein de son propre parti politique (Ps), Khalifa Sall invite à nouveau à un exercice de transparence : les délibérations du Conseil municipal. Le maire de Dakar ‘convie aux délibérations du Conseil municipal, le lundi prochain 19 juillet 2010 à 16h30 l'Hôtel de Ville Dakar (…)’ informe un communiqué. Une occasion pour le maire socialiste de commenter le compte administratif de la gestion 2009 et de celui en cours (2010). 
Ces délibérations porteront sur les virements de crédits, examen et adoption du compte administratif 2009, convention de location d'immeubles, hausse des taxes sur l’urbanisme et l'habitat. Mais aussi sur la convention avec Assencor, les nouvelles taxes de la fourrière municipale et les contrats relatifs aux marchés publics. 

Khalifa Sall s’était engagé à gérer dans la transparence dès son élection à la mairie de Dakar. L’acte un de sa promesse a été une déclaration de patrimoine avant son entrée en fonction. Le maire socialiste a publié ainsi ses biens mobiliers et immobiliers, au nom de la transparence devant un jury d’honneur composé, entre autres, d’Amadou Makhtar Mbow, Cheikh Hamidou Kane. Au total, 4 maisons, un appartement, 6 terrains et un verger d’un hectare. Un compte d’assurance-vie et un d’épargne concernant les biens mobiliers. 

Seulement voilà, ce premier pas dans la transparence avait suscité une vive polémique jusque dans son propre camp. Certains proches du pouvoir se disaient ‘surpris des moyens’ de Khalifa Sall. Tandisqu’au Parti socialiste, la démarche du nouveau maire qui avait été qualifiée de ‘tape à l’œil’ n’avait pas semblé plaire à tout le monde. Aminata Mbengue Ndiaye une voix autorisée du parti Pocialiste avait publiquement exprimé son désaccord par rapport à ce procédé. Et révélé que son camarade (Khalifa Sall) ne s’est jamais ouvert au Parti socialiste (Ps) de sa décision de faire une déclaration de patrimoine. ‘Il l’a fait à titre personnel’ avait-elle indiqué. Alors, ‘les gens qui veulent suivre l’exemple de Khalifa Sall sont libres de le faire. Je prends mon courage à deux mains pour dire que je ne ferai pas de déclaration de patrimoine’, déclare Aminata Mbengue Ndiaye. Et le maire de Louga de poursuivre : ‘Je sais qu’il y a des gens qui, après la déclaration de leurs biens, devront subir les récriminations du peuple. En revanche, il y en a d’autres qui, si on leur demandait de faire une déclaration de patrimoine, les gens se demanderaient pourquoi, après tant de responsabilités dans ce pays, ils n’ont rien pu réaliser.’ Mieux, commente-t-elle, ‘dans notre tradition, se montrer et étaler ses biens ne font pas partie de notre éducation’. 

Expliquant sa démarche, Khalifa Sall indiquait que son équipe, ‘inspirée par les Assises nationales’ avait préconisé la transparence et la gestion participative : ‘Faire la politique autrement en apprenant à tout dire aux gens.’ Or, estime M. Sall, ‘si nous voulons tout dire aux gens, il ne faudrait pas qu’il y ait des demi-vérités’. Le maire socialiste de promettre, au sortir de sa déclaration de patrimoine, de poursuivre l’exercice de transparence au niveau de la mairie de Dakar en communiquant sur le budget, les dépenses, etc. Ce qu’il fera lundi prochain. 

Yakhya MASSALY 
Source Walfadjri

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article