BUDGET DE VERITE POUR 2010

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

/sites/default/files/DSC01422.JPGPour l’exercice 2010, le  Conseil municipal de la Ville de Dakar a sacrifié, ce 14 Décembre 2009, à la traditionnelle séance d’examen et d’adoption de son budget. D’un montant global de près de quarante (40) milliards de francs CFA, ce budget se caractérise par une baisse d’environ quatre (4) milliards de francs en rapport avec celui qui prend fin et qui était, théoriquement, de quarante quatre (44) milliards de F CFA.  


En présence du Préfet du département de Dakar, représentant de l’Etat, des élus locaux et de son staff administratif, le Maire Khalifa Ababacar SALL a expliqué la baisse du budget par la situation financière tendue trouvée sur place par son équipe (« budget surestimé » et « stock important de factures impayées »). Une situation qui a nécessité la prise de mesures comme « la contraction des dépenses prévues pour éviter un renouvellement de l’endettement de 2008 » ; « l’établissement d’un échéancier en vue d’un règlement progressif des arriérés de paiement » et la « restructuration du budget 2009 par des virements de crédits pour financer les besoins d’investissement urgents des Communes d’arrondissement ».

Pour 2010, selon le Monsieur le Maire, le budget de la Ville de Dakar va, non seulement s’inscrire dans « une politique hardie d’investissement », mais les perspectives devront être « analysées  en rapport avec l’ensemble de la stratégie budgétaire pour la durée de la mandature ». Ainsi, les ressources financières seront partagées entre le fonctionnement (19,5 milliards ; soit 48,9 % du budget) et les investissements (20,3 milliards ; soit 51,1% du budget). Cette importante question du profil du budget sera traitée par ailleurs, en rapport avec les orientations.

L’autre caractéristique de la séance d’examen et d’adoption du budget 2010 est que, de mémoire de témoin, c’est la première fois qu’un budget de l’institution municipale est adoptée « sans débat », du fait d’un excellent travail en amont, précisément en travaux de Commissions, ayant permis de passer directement à l’essentiel lors de la plénière. Une prouesse saluée par le Maire et fortement ovationnée par le collège des élus de la Ville de Dakar, qui ont rendu un vibrant hommage au Président de la Commission des finances et des affaires économiques, M. Abdoulaye Makhtar DIOP.

Par ailleurs, au regard de la série de décès de personnalités de la ville, parmi lesquelles un élu de premier ordre du Conseil municipal de Dakar, le Maire Mamadou dit Pape DIOP, en l’occurrence, M. Khalifa Ababacar SALL a demandé et obtenu de la salle l’observation d’une minute de silence, « en hommage au défunts et en communion avec leurs familles ».

Enfin, il est à noter que la séance d’hier a été l’occasion, pour le Conseil municipal de Dakar, d’autoriser le Maire à présenter la candidature de la Ville de Dakar pour l’organisation, en 2012, de la 6ème édition du sommet d’AFRICITES. Nous y reviendrons plus largement.  

En raison de la parfaite maîtrise de la méthode et de la tenue de la séance, de même que de la pertinence des orientations déclinées par le Maire de Dakar, M. le Préfet de Dakar, représentant de l’Etat, a félicité le Conseil municipal de Dakar pour la qualité des travaux et, surtout, pour l’option prise de réserver la plus grande part de ses ressources aux investissements : « Avec un tel budget d’investissement, vous parviendrez à changer le visage de Dakar », a-t-il notamment dit aux Conseillers, leur souhaitant une « bonne année budgétaire ».

Amadou Fall BODIAN

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article