HOTEL DE VILLE - Instauration d’un Conseil consultatif

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

Quand la gestion urbaine exige transparence et participation citoyenne

http://images3.hiboox.com/images/3709/diapo20dd27666076281f8aff05e7323537c0.jpg?38«Instaurer une gouvernance où la participation des citoyens devient le moteur du processus de la gestion urbaine». Tel est l’objectif du Conseil municipal de Dakar qui a décidé de mettre en place un Conseil consultatif. Cette nouvelle instance a été installée officiellement hier à la mairie de Dakar.

Par Sandra KOESSLER et Oumar Seydou BA

«Notre but est une gestion transparente accompagnée par l’opinion publique», explique Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar. Pour mieux intégrer la population elle-même dans la gouvernance municipale, un Conseil consultatif au niveau de la ville, et des Comités consultatifs au niveau de chaque commune d’arrondissement seront instaurés. «Le Conseil consultatif sera une institution d’interpellations, de veille et surtout de remontrances,» a tenu  à préciser M. Sall.

D’un côté, le nouvel organe trouve ses fondements et bases juridiques dans le préambule de la Constitution du Sénégal qui pose le principe de la participation citoyenne dans la gestion des affaires publiques. De l’autre côté, le Code des collectivités locales postule le principe de la transparence et aussi la possibilité des citoyens de critiquer ou de faire des propositions auprès de la collectivité locale. C’est ce qu’a rappelé le premier magistrat de la ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.  Le maire de la ville qui a rendu un hommage appuyé au Forum civil, notamment son président Mouhama­dou Mbodji, a affirmé que la manifestation qui les réunit aujourd’hui en partenariat avec Enda Diapol et en présence de quelques 150 organisations, as­sociations et personnes, est l’aboutissement d’un long processus entamé depuis cinq mois.

Lors de la cérémonie d’instauration, le président d’honneur et le président du Conseil consultatif ont été présentés et ont tous les deux accepté leur mandat. Lamine Diack, ancien maire de Dakar et aujourd’hui le président de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme, occupera le rôle de président d’honneur. Le Conseil consultatif sera présidé par Mansour Kama, qui y voit une possibilité de faire de Dakar «une véritable capitale» et de rompre d’avec la politique politicienne afin de mettre en place une bonne gouvernance guidée par l’esprit critique.

Le Conseil consultatif se réunira pour la première fois dans les semaines à venir afin de mettre en place le mécanisme du dialogue désiré avec la population et pour une meilleure participation citoyenne ;  et tout cela, avec des membres bénévoles.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article