GRAND-YOFF - Trois candidats pour un fauteuil : Le Ps revient aux commandes avec Mamadou Mbaye

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

15-04-2009

Jeudi dernier, ils étaient trois candidats pour diriger la commune de Grand-Yoff. C'est le nom de Mamadou Mbaye du Ps qui est sorti de l'urne avec 38 voix contre Ibrahima Gueye du PIT avec 25 voix suivi de Babou Ndao de Yonou Askanwi  battu à plate couture (il a recueilli 4 voix).

 

 Le suspense a longuement duré entre le nouveau  maire  et Ibrahima Guèye, au point que personne ne pouvait jurer de rien. Au dépouillement, si ce n'était pas la couleur rose pour lui, c'était la couleur verte pour Ibrahima Guèye.  Au finish, il passe avec 38 voix contre 4 pour Babou Ndao de Yonou Askanwi.

 

Le décompte des voix, qui avait commencé par le candidat qui a obtenu le score le plus faible, avait offert à la foule l'opportunité d'acclamer Mamadou Mbaye, à l'annonce du score de son concurrent immédiat qui a récolté 25 voix. Une cacophonie s'est aussitôt installée dans la salle du centre social Aminata Mbaye où se déroulait le vote. On ne pouvait plus s'entendre. Des applaudissements et des cris de joie fusaient dans la salle, perturbant ainsi la quiétude qui y régnait.

 

Mamadou Mbaye, proche de Khalifa Ababacar Sall qui tient les rênes.

Le nouveau maire, professeur de géographie économique au lycée Maurice Delafosse, a laissé entendre : «Personne n'a gagné ; mes concurrents sont mes frères. C'est Grand-Yoff qui a gagné.»

 

Mais, à part cette bataille farouche entre Mamadou Mbaye et Ibrahima Guèye, s'il y a vraiment une formation mal en point, hier c'était les camarades de Moustapha Niass. Les progressistes n'ont à aucun moment pu parler le même langage. Si, ce n'est pas l'un qui se présente contre l'autre pour le même poste, c'est des apartés par ci, des entrevues par là pour rappeler les directives du parti. Mais, rien. Pire, Adja Ndèye Awa Thiam et Woré Diaw ne se feront pas de cadeaux pour le poste de premier adjoint au maire.  Elles se livreront à l'épreuve du vote jusqu'au bout. Avant qu'au finish, Woré Diaw passe avec 40 voix contre 26 pour Awa Thiam. Au grand dam, de certains membres de l'Afp obligés de revivre le même scénario pour le poste de quatrième adjoint. Pour ce poste, au-delà

des candidatures : d'Alphonse Mendy, d'Ousseynou Diouf (de la coalition Sopi), celle de Aida Mboup de « And liggey Sénégal », tout le reste était de l'Afp. Ndiaga Mbengue, Mamadou Ndiaye, Aissatou Dramé et Ndèye Awa Thiam ont tous postulé. Même, si à l'arraché, c'est Ndèye Awa Thiam qui a été récompensée pour accompagner l'équipe que dirigera Mamadou Mbaye.

 

Sources : lasquotidien.com et lequotidien.sn

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article