Accusé d'avoir été boulimique dans les mairies: le PS se défend

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

Face à la polémique suscitée par la mainmise du Parti socialiste sur les collectivités locales gagnées par Bennoo Siggil Senegaal, Serigne Mbaye Thiam, le chargé des affaires juridique du Ps est monté au créneau ce vendredi pour remettre les pendules à l’heure. C’était au cours de l’émission Dianobi diffusée par la radio privée Sud Fm.

Le Parti Socialiste (PS) ne s’est pas tout accaparé car les conseillers socialistes ne se sont pas auto-élus. En fait les élus socialistes n’ont la majorité absolue dans aucune collectivité locale ». C’est la plaidoirie du secrétaire national aux élections du PS, Serigne Mbaye Thiam qui a ainsi écarté les accusations portées à l’endroit de son parti par bien des membres de la Coalition Bennoo Siggil Sénégal.

«Pour la constitution des exécutifs locaux les bureaux fonctionnement en toute collégialité avec l’ensemble des membres de Bennoo Siggil Senegaal. Les listes ont été confectionnées de façon consensuelle. Le PS ne s’est pas auto élu. Les socialistes qui ont été élus. Ils l’ont été grâce aux autres conseillers issus des autres partis», déclare-t-il.

Concernant les déclarations du leader du Mouvement pour la Réforme et le Développement Social (MRDS), Serigne Mbaye Thiam juge que l’imam politicien ne peut pas réclamer autant de postes dans la mesure où sa formation politique n’était investie que dans trois collectivités locales.

De manière générale, il déplore : «certains leaders n’avaient pas soutenu les différents candidats lors de la campagne électorale. Ils étaient chez eux car ils ne croyaient pas à la victoire».

Il a, par ailleurs, invité les élus de Bennoo siggil Senegaal à une gestion saine et transparente et à éviter la corruption. Après les recommandations, il a mis en garde le pouvoir qui serait tenté d’entraver la gestion des collectivités locales.

Mame Coumba Diop le Dimanche 26 Avril 2009

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article