LOCALES-Patte d’Oie aux mains d’un socialiste : Ibrahima Diamé s’installe aux commandes de la mairie

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

Le poste de maire de la Commune d’arrondissement de la Patte d’Oie est revenu, depuis hier, au socialiste Ibrahima Diamé. Ce natif de Grand-Médine promet de faire son mandat en respectant la loi et en se mettant au service de la population.

Après les Locales du 22 mars dernier, les conseillers municipaux issus de ce scrutin se sont prêtés, hier, à un exercice similaire pour élire le maire de la Commune d’arrondissement de la Patte d’Oie. Le vote a opposé deux candidats de Bennoo Siggil Senegaal, tous deux du Parti socialiste (Ps). A l’arrivée, c’est Ibrahima Diamé qui l’emporte avec 30 voix devant son camarade de parti Banda Diop qui n’a obtenu que 19 voix sur les 50 votants, sous la supervision du sous-préfet des Parcelles Assainies, Amath Seydou Bâ. Le poste de 1er vice-président est remporté par Macadou Lamine Sour de l’Afp, tandis que celui de 2e adjoint tombe dans l’escarcelle de Emmanuel Seck du Pit qui l’a remporté avec 32 voix. Enfin, celui du 3e adjoint qui était convoité par deux candidats a été gagné par Pape Assane Mbaye du Jëf-Jël avec 30 voix contre 13 et 7 bulletins nuls. Le nouveau maire de la Patte d’Oie n’est pas en terrain inconnu. Ce jeune technicien supérieur en bâtiment avait déjà dans sa besace, deux mandats de conseiller municipal (1996 et 2002). C’est pourquoi il ne veut pas, après ces élections, pousser des ailles. « Il faut avoir les pieds sur terre et essayer de travailler pour la population », a-t-il rassuré. Après avoir remercié ses parents qui l’ont soutenu et les populations qui l’ont plébiscité, l’édile de la Commune d’arrondissement de la Patte d’Oie a décliné son projet pour sa commune. « Fort de mon expérience et avec l’appui du Cconseil municipal, je vais essayer d’exploiter les domaines de compétences et mettre en valeur les compétences nécessaires pour que, de concert, nous puissions amener à bon port la commune », a-t-il déclaré. Il s’est engagé à respecter la loi et à travailler en fonction des dispositions établies. De plus, son élection au poste de maire va lui permettre de réaliser son vœu émis lors de la campagne électorale : la régularisation foncière pour satisfaire les populations sans distinction.

Sortie du nouveau maire : « Maman, on m’a élu... »

Le nouveau maire n’a pas attendu la fin du vote qui déterminera les adjoints avec qui il aura la tâche de conduire la Commune d’arrondissement de la Patte d’Oie, pour jubiler. Aussitôt sorti du bureau de vote, le nouveau maire prend son téléphone portable et appelle sa famille pour lui annoncer la bonne nouvelle. « Maman, on m’a élu maire… C’est vrai. » Il ne regagnera pas le bureau de vote après l’annonce faite à sa famille. En effet, le nouveau maire est sorti de l’enceinte de la mairie pour prendre un bain de foule auprès de ses sympathisants qui l’acclamaient. Et ceci, en dépit du décès de son oncle qu’il a, lui-même, annoncé à la foule. Il aura fallu que le Directeur de Afia Fm Souleymane Bâ et deux autres hommes l’interpellent, pour qu’il daigne regagner la salle où se déroulait le vote.

 

Source : Quotidien justin@lequotidien.sn

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article