KHALIFA SALL VAINQUEUR DE PAPE DIOP FACE A LA PRESSE : « Aujourd’hui 2009 a effacé 2007… »

Publié le par Actions Concrètes ak Khalifa SALL

Kahlifa Sall, le vainqueur de l’édile libéral de la ville de Dakar a fêté ce lundi, 23 mars, sa victoire au siège du Parti Socialiste (Ps) à Colobane. Selon Khalifa Sall, la coalition Bennoo Siggil Sénégaal est allée unis à ces élections et elle est entrain de s’organiser pour, « véritablement, répondre unis aux aspirations des populations et aller à la quête du bien être des dakarois ». Mais bien plus,« aujourd’hui 2009 a effacé 2007 » et il s’agit pour nous, les acteurs politiques, de tenir compte de cet aspect », a-t-il soutenu.

Source : Sud Quotidien

Les partisans du nouvel homme fort de Dakar ont répondu présent à l’appel. Ils étaient nombreux à s’être déplacés au siège du Parti socialiste (Ps) pour fêter leur victoire. La victoire de Khalifa Sall. Un sentiment de réconfort et d’espoir est exprimé par le vainqueur de l’édile libéral de Dakar qui précise que les Sénégalais viennent de donner la preuve qu’a chaque fois que de besoin, ils savent prendre leur responsabilité. « Aujourd’hui 2009 a effacé 2007 » et il s’agit pour nous, les acteurs politiques, de tenir compte de cet aspect. Me Wade et ces affilés doivent tirés toutes les leçons de ces élections pour que les trois ans qui les reste, à faire au pouvoir, soit des années qu’ils mettront en contribution pour le bien être des sénégalais » précise le probable futur maire de Dakar. Khalifa Sall ajoute qu’ils mesurent l’ampleur du défi qui les attend « Il s’agit pour nous de relayer les difficultés des populations de Dakar et surtout de les résoudre ».

Les idées des populations constitueront notre programme

La gestion de la municipalité sera une gestion participative, selon lui, « nous voulons bâtir un partenariat où le citoyen sera responsabilisé. Ils seront les décideurs et nous les facilitateurs c’est pourquoi la gouvernance que nous préconisons est une gouvernance participative ». Le futur probable chef de l’équipe municipale de Dakar affirme sa sérénité et leur espoir à leur capacité à relever ces défis. Il ajoute que sur le budget de 44 milliards de Fcfa qu’ils ont trouvés sur place, ils ont consenti à mettre 1 milliard à la disposition de chaque commune qui décidera de l’affectation de cette somme aux secteurs qu’ils estimeront prioritaire et, selon lui, 1 milliard dans une commune çà se voit. « Nous allons mettre le budget de la municipalité sur le net ».

L’opposition à la mairie…

Selon Khalifa Sall, cette situation ne doit pas poser de problème car, explique t-il, nous sommes dans un Etat régis par des lois et des règles ; nous avons des compétences précises et déterminés par la loi. Il ajoute qu’ils veulent bâtir Dakar en intelligence avec l’Etat « nous sommes des collectivités locales, on est des démembrement de l’Etat avec des prérogatives et une certaine souplesse ».

L’ARTP n’a rien compris…

Khalifa Sall poursuit en disant que l’ARTP n’a rien compris . Il n’est qu’un organisme parmi tant d’autres qui sont des boucs émissaires. C’est ce pourvoir répréhensible qui ne veut pas laisser les organes de presse faire leur travail qui est fautif. En 2000, nous avons pâtis de la presse et c’est ce qui a permis à ce régime d’être là aujourd’hui. Je crois que les médias contribuent beaucoup à l’émergence d’une grande démocratie.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article